El Pasador de Oro XO par Les Bienheureux!

L’univers du rhum est fascinant. Certains nous offrent l’impression d’être sur une plage, au soleil, sous un rythme hispanique alors que d’autres nous donnent simplement l’envie de s’assoir et d’apprécier le froid qui s’installe tranquillement sur nous. C’est le cas du El Pasador De Oro XO, un rhum merveilleusement embouteillé par l’entreprise française Les Bienheureux.

Cette jeune société, créée il y a plus ou moins quatre (4) ans, ne distille pas ses spiritueux mais les assemble. Elle y embouteille la Cachaça Parati, les rhums Embargo, le rhum arrangé Coro Coro, la gamme de whiskys Bellevoye et bien sur ce El Pasador De Oro XO.

Cette jeune entreprise est le fruit du savoir-faire de deux (2) hommes grandement respectés dans l’industrie, M. Alexandre Sirech et M. Jean Moueix. M. Sirech est un expert du commerce du vin et des spiritueux, notamment du rhum. Il dirigeait la filiale cubaine du groupe Pernod Ricard. C’est d’ailleurs à Cuba, où il a vécu pendant cinq (5) ans, qu’il rencontra M. Moueix. Ce trentenaire, quant à lui, est par ailleurs à la tête de Vitelod, qui chapeaute la société Duclot (avec ses deux sites internet - Chateaunet et chateauprimeur) et six (6) grands magasins dont la cave des Galeries Lafayette, à Paris. Jean Moueix est aussi derrière Petrus.

En ce qui concerne le savoir-faire, la connaissance du secteur, le réseau et le marketing, la jeune société de Les Bienheureux ne manque pas d’arguments. D’ailleurs, la société ne s’en cache pas! Elle veut démocratiser et innover certaines eaux de vie sur un marché très concurrentiel.

Mais revenons à notre El Pasador de Oro XO. Ce rhum est un assemblage de différents rhums du Guatemala. Ce type de rhum est bel et bien particulier. D’abord, la canne à sucre que l’on utilise pour bâtir le rhum provient généralement de sols très argileux et volcaniques. Avec cette canne à sucre, la distillerie du Guatemala produit ce qu’on appelle un miel de canne à sucre. Ce miel de canne à sucre est un concentré du jus de canne alors que la mélasse est un produit construit grâce au raffinage du sucre de canne. Le miel de canne à sucre a tendance à offrir un fini contenant moins d’impureté et plus de sucre naturel. Contrairement à la mélasse, le miel de canne demande généralement une fermentation plus longue. Dans certains cas, nous pouvons nous rendre jusqu’à cent vingt (120) heures alors que dans d’autres situations, on parle de quarante-huit (48) à soixante-douze (72) heures! Vient ensuite la distillation et la maturation. La maturation des rhums du Guatemala est aussi incroyable. On parle d’une maturation en système solera (assemblage/moyenne d’âge) qui se fait à plus de 2,300 mètres du niveau de la mer. Pour ce qui est du El Pasador De Oro XO, l’aventure ne s’arrête pas là! Un assemblage est effectivement fait à partir de rhums spécialement sélectionnés par l’équipe de Les Bienheureux. Cet assemblage, qui contient du rhum de six (6) à quinze (15) ans d’âge, est ensuite acheminé en France afin de bénéficier de plus ou moins quatre (4) à six (6) mois supplémentaires dans des fûts de cognac. Bien sur, l'âge du rhum n'a pas de réelle importance. L'emphase étant au niveau du XO.

Les Bienheureux avaient un objectif avec ce rhum et c’était d’offrir un produit structuré, gourmand et suave. Bien c’est réussi!

Vous aimez les rhums bien équilibré entre le bois et les épices? Vous aimez les arômes de cannelles et de vanille? Vous cherchez un rhum doux… Très doux? Quelque chose de relativement sucré? Ce El Pasador De Oro XO est pour vous! Bien structuré, c’est le genre de rhum que l’on veut dans une journée froide (voir même d’après ski ou d'après hockey). Tout comme une couverture, il est tout simplement doux et réconfortant!

Bien hâte de voir le nouveau Grand Reserva qui verra le jour dans les prochains mois.

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: