On visite: La Maison Ferrand!

Que ce soit au Québec, dans une autre province canadienne ou tout simplement dans un autre pays, le monde de la Maison Ferrand est plus qu’apprécié, mais surtout respecté. Que ce soit avec la gamme de Cognac Ferrand, la ligne de rhums Plantations, les gins Citadelles ou voir même les liqueurs Mathilde, la Maison Ferrand est un petit artisan qui joue définitivement dans la cours des grands et ce, avec grandes raisons.

Château de Bonbonnet/Maison Ferrand

Château de Bonbonnet/Maison Ferrand

Logis d'Angeac

Logis d'Angeac

Maison d'invités

Maison d'invités

Alexandre accompagné de Benjamin Galais et Nicolas Malfondet

Alexandre accompagné de Benjamin Galais et Nicolas Malfondet

L’histoire de cette maison date d’il y a plusieurs années, voir siècle. Le tout a bien sur débuté sur le terroir de Grande Champagne dans la région de Poitou-Charentes avec la famille Ferrand. On y fabriquait un cognac d’une très grande finesse. Un cognac aux qualités enviables. Malheureusement, alors que le savoir-faire de la maison face à la conception d’un cognac était incroyable, voir unique, le savoir-faire de la mise en marché était pauvre et inefficace. On ne se le cachera pas, à l’époque, peu de gens auraient misé sur la réussite d’une telle entreprise! Mais cela est bien évidemment avant qu’un jeune visionnaire du nom d’Alexandre Gabriel arrive au sein de l’entreprise. Ce jeune Alexandre, alors étudiant dans le domaine du commerce, était un grand amoureux du mot terroir. D’origine de la région de Bourgogne en France (grandement reconnue pour ses vins), il a vu les générations avant lui ainsi que la famille près de lui œuvrer dans l’industrie de la vigne. C’est donc normal que le coup foudre fut instantané lorsqu’il fit, en 1989, la rencontre de la famille Ferrand. D’abord embauché pour un simple stage, Alexandre s’est vu offert l’opportunité d’un partenariat avec M. Pierre Ferrand. Offre qu’il accepta avec le but de mettre en valeur les stocks qui accumulaient la poussière dans les chais. Tout en complétant ses études, ce jeune visionnaire se mit à voyager le monde dans le but de démontrer la qualité du Cognac Ferrand, mais surtout en immortalisant le savoir-faire d’une grande famille avec de simples dégustations. Suite à ces études, Alexandre consacre tout son temps à l’entreprise de Ferrand. À un point tel qu’il reçoit le contrôle total de la société quelques années plus tard. Tout en gardant l’héritage de la famille, Alexandre a voulu amener à la maison un vent de renouveau en créant des spiritueux artisanaux qui font partie de l’héritage français. L’aventure a débuté avec une série de liqueur (Mathilde) en l’honneur de ce que sa grand-mère faisait quelques décennies passées. Il a par la suite élaboré une recette d’un spiritueux qu’il adorait, le gin (Citadelle), en visitant une distillerie historique datant du 18e siècle. Il a ensuite répondu à la demande d’amis en ramenant une tradition, le Dry Curaçao (Ferrand Dry Curaçao). Et pour couronner le tout, il s’est rendu dans divers pays des Antilles, d’Amérique du Sud ainsi que d’Amérique Central afin d’embouteiller les plus magnifiques terroirs de la canne à sucre avec une gamme de rhum unique (Rhum Plantation).

Tous ces produits démontrent bien l’univers de Ferrand. La philosophie. La mentalité. Voir la vision de l’équipe. Il s’agit de mettre en valeur l’histoire ainsi que la richesse du terroir tout en y apportant une touche de renouveau. Une touche d’audace. Une touche de notre richesse actuelle. La preuve est non seulement au niveau des bouteilles, mais aussi au niveau de l’ensemble de ce qu’est la Maison Ferrand. Par exemple, Alexandre est très rattaché à l’histoire de la famille Ferrand! Que ce soit au niveau des terres, des archives et même de certains bâtiments. De plus, il faut voir l’équipe complète de la maison. Cette équipe a l’entière confiance d’Alexandre et cela se sent parfaitement dès notre entré au Château Bonbonnet (Bureau administratif de Maison Ferrand). D’ailleurs, ce fut incroyable de voir comment le grand maître d’œuvre de la maison parlait de sa grande famille (pour ne pas dire employés). Cette équipe est entièrement dévouée à la réussite de l’entreprise et ce, sur tous les plans. Non seulement certaines personnes travaillent sur la conception de certains produits, sur la mise en marché de ceux-ci ou alors sur de nouvelles structure, mais il y a aussi certaines personnes qui travaillent d’arrache-pied afin de trouver des documents et/ou afin d’élaborer la mise en page de l’histoire de la famille Ferrand ou voir même l’histoire du 1er cru, Grande Champagne! Lors de ma visite, j’ai eu la chance de m’entretenir avec M. Jacques Blanc, l'historien de la maison ainsi que M. Nicolas Malfondet, en charge des recherches et développements chez Ferrand. D’un côté, j’ai un homme d’une soixantaine d’année qu’Alexandre a sortie de sa retraite alors que de l’autre, j’ai un jeune homme dans la mi vingtaine, mais pourtant, dans les deux (2) cas, il y a cette passion pour la maison. Il y a cette mission pour l’éducation. Il y a ce même amour pour l’histoire. C’est à l’intérieur de l’histoire que l’on retrouver les plus grands secrets et la plus grande aide à une certaines évolutions. Ce qui m’amène à vous parler d’une touche de renouveau et d’audace à l’intérieur de produits historiques!

Alambic charentais de Ferrand

Alambic charentais de Ferrand

Une petite partie du chai

Une petite partie du chai

Une partie de la gamme de Cognac Ferrand

Une partie de la gamme de Cognac Ferrand

Au niveau du cognac, la Maison Ferrand utilise seulement un cru/terroir et il s’agit de celui de Grande Champagne. Si la tendance du cépage est celui de l’Ugni Blanc, Ferrand essai présentement d’intégrer un peu de Colombard dans la production! Dans le très populaire Ambré, on y retrouve un taux de plus ou moins 10% de Colombard ce qui génère un profil légèrement différent de celui 100% Ugni Blanc. Suite à la vinification, le tout subi bien sur une double distillation traditionnelle dans les alambics du Logis d’Angeac, une copropriété de la maison. Les alambics utilisés par la maison son relativement standard. Une chaudière avec une capacité de trois milles (3,000) litres avec une charge maximale à deux milles cinq cent (2,500) litres. Une chauffe à nue (flamme directe). C'est tout simplement beau! Ensuite, l’eau de vie effectue un vieillissement dans des fûts neufs ou ayant préalablement contenus du cognac à l’intérieur. On y fait souvent certains transferts entre des types de fûts selon le type de cognac que nous voulons embouteiller, mais l’équipe de Ferrand a bel et bien mis l’emphase sur certaines notes qui démontrent que le Cognac peut être vieillie dans un fût ayant préalablement contenue un autre type d’alcool à base de raisins tel que du sauternes, du sherry et plus encore. On y fait donc des vieillissement traditionnels, mais l'équipe a aussi décidé d’embouteillé un cognac ayant subi un double vieillissement soit dans un fût de cognac et ensuite dans un fût de sauternes. Lorsque la nouvelle a sortie, certains producteurs ont critiqués ce produit en mentionnant qu’il faisait fausse route à la cause du cognac. Alexandre a décidé de commercialiser ce produit sous le nom de Renegade Barrel. L’expérience va plus loin maintenant avec la création de cognac ayant passé dans des barriques de banyuls, un excellent vin doux français! D’ailleurs, le mot expérience s’accorde bien avec la gamme de Cognac Ferrand puisque pour en avoir dégusté plusieurs, tous sont différents et tous offrent justement cette expérience unique à travers la même élégance et finesse que peut nous offrir le cru chouchou d'Alexandre... Grande Champagne! Mon coup de cœur de la maison est sans contredit le Réserve Double Cask! Un produit crémeux offrant une palette de fruits, de notes patissière et surtout très bien balancer au niveau du chêne. 

Cognac Renegade Barrel

Cognac Renegade Barrel

Pour ce qui est de l'excellente gamme de gin Citadelle, c'est la joie printanière de Ferrand! Pourquoi? Puisque la distillation du cognac doit à tout prix être fait avant le 31 Mars suivant la récolte du raisin. Impossible pour l'équipe d'Alexandre de laisser les alambics se reposer. Ils en profitent donc pour effectuer la distillation du Citadelle. Le tout débute avec une macération de baie de genièvre. On ajoute ensuite des écorces d'agrumes, de la cardamome, du cubèbe, de la coriandre, de la noix de muscade, cassis, cannelle, racine d'angélique, de l'anis étoilé, du fenouil, des pétales de violette et plus encore. Le tout est macéré pendant quelques temps. Juste au moment de la distillation, HOP, on ajoute encore de la baie de genièvre! Le tout donne un produit avec un crescendo d'arômes entre l'agrume, le poivre et les douces épices. C'est texturé. C'est exotique. C'est végétal. Bref! C'est versatile, mais surtout excellent. Mais... On fait seulement un gin? Oh que non! Suite à la fabrication du Citadelle, on fait passer une partie de la production dans des fûts afin d'aller chercher un gin de dégustation. Comme le veut la tradition chez Ferrand, chaque conception annuelle subit un vieillissement différents. Lors de mon passage, des fûts d'érable venaient d'arriver pour la production de cette année. De plus, Ferrand a amené l'expérience de son gin plus loin en créant le No Mistake Old Tom Gin! Un gin plus sucré. Plus liquoreux. 

No Mistake Old Tom Gin

No Mistake Old Tom Gin

Au niveau du rhum maintenant. Que dire de la gamme de rhum hallucinante qu’est Plantation? Cette gamme de spiritueux peut être résumée en trois points. Tout d’abord, le terroir (géologie). Par la suite, le climat (impact sur la croissance de la canne ainsi que sur la maturation). Pour terminer, le plus important, le «Know How»! Vous avez donc compris qu’avec Plantation, on prend le riche terroir d’un pays et on vient affiner le tout à l’aide de techniques particulières, généralement au niveau des assemblages et/ou finition dans divers types de fûts. C’est fascinant de voir comment Alexandre et son équipe parle de cette aventure! ''Le rhum est pour nous une belle façon d'effectuer un simple embouteillage de plusieurs terroirs, voir héritages. De plus, nos différents passages dans les plantations et/ou distilleries nous amènes à partager, voir combiner notre savoir-faire à celui d’une culture complétement différentes! Par exemple, en Jamaïque, on y travaille beaucoup les spiritueux avec des «high ester» à l’intérieur. Ce phénomène est le résultat d’une longue fermentation qui cause un produit très acide avec un PH très bas. Lors de la distillation, l’éthanol ainsi que l’acide acétique s’uniront et les grands esters verront le jour. Bien sûr, ceux avec un niveau trop élevé ne sont pas vraiment appréciés cependant, on se fait le devoir de les assembler à différents produits et différents fûts afin de le mettre en valeur.'' Et en effet, la réussite est au rendez-vous. D’ailleurs, ce n’est probablement pas pour rien que lors de mon passage, j’ai eu droit à eu excellente formation sur l’univers des esters. Au cours de ma visite à la Maison Ferrand, j’ai également eu la chance de déguster des assemblages ou voir des «finish» tout simplement délicieux dont certains ne verront probablement pas le jour et ce, dans différents chais de Ferrand (humide et/ou sec). Mon coup de cœur? Très difficile à dire, mais je dois admettre que les trois (3) rhums de Trinité Tobago dans des fûts amazoniens étaient de toute beauté! Surtout le ''céréjeira'', un fût de cerisier amazonien. Sinon, que dire de l'excellent Haiti XO qui patientait dans un fût de Dry Curaçao et qui m'a offert un sacré moment? Bref! Nul besoin d'avoir votre passeport pour voyager! Il vous suffit d'avoir accès à la gamme de rhum Plantation. De vous servir quelques verres. De vous fermer les yeux. Et de vous imaginer sur l'un de ces magnifiques terroirs.

Un coup de coeur...

Un coup de coeur...

Et un autre...

Et un autre...

Un rhum très élevé en ester

Un rhum très élevé en ester

Tel que mentionné en premier plan, cette maison n'a rien à envier à qui que ce soit. Elle est riche en histoire. Elle est riche en terre. Elle est riche en produits. Mais elle est surtout riche en personnes. Et quand on met toutes ces personnes ensembles, le savoir-faire est énorme, mais reste artisanalement magnifique!

Si l'on regarde la monté de cette maison depuis les dernières années, j'ai bien hâte de voir le tout dans les prochaines années. Après un cognac, des liqueurs, des gins ainsi que des rhums... Quelle sera la prochaine étape? Vrai qu'il manque un whisky...

Je termine ce billet en remerciant sincèrement toute l'équipe de la Maison Ferrand pour leur accueil chaleureux, mais ô combien mémorable! 

Un des chais

Un des chais

Une belle découverte

Une belle découverte

Un rhum de la Barbade en fût de whisky Arran

Un rhum de la Barbade en fût de whisky Arran

Villa

Villa

Villa

Villa

Villa

Villa

La vue chaque matin...

La vue chaque matin...

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: