La revue de 2016!

Nous voilà en 2017! Dans les dernières semaines, plus particulièrement dans les derniers jours, on m'a demandé à maintes reprises: "Quand vas-tu nous publier ta revue 2016?" et on m’a souvent demandé quel était mon spiritueux de 2016.

Alors, la voici cette revue!

Je dois admettre qu’il est difficile, très difficile, pour moi d’écrire ce genre de publication. Pourquoi donc? Parce que j’hésite grandement sur LE produit ou sur ceux qui devraient faire partie du top.

Peut-être le Moonshine de Rye de Sivo? Pourquoi… Parce que ma visite à la Maison Sivo fut tout simplement mémorable. Parce que j’ai assisté à la conception de quelques bouteilles. Parce que j'ai rencontré bien plus qu'une maison de production mais, un être et une famille plus qu'admirable. Parce que les arômes de poires, d’épices et son nom, Rebel - le Moonshine du Rye, me rappel ma petite famille, les Poirier.

Ou peut-être serait-ce l’un des produits de Glenfarclas? Produits qui m’ont été présentés dans mon petit confort, chez moi. Produits que j’ai aussi eu la chance de présenter pour la cause Partage & Miracle (aux profits de Moisson Outaouais). Produits qui m’ont plus que surpris pour la variété de la gamme, pour les arômes qui s’y dégagent et bien sur pour l’histoire de la maison.

Ou alors, peut-être l’Aberlour A’Bundah ou même le cognac Rémi Landier Special Pale. Deux magnifiques produits qui m’ont été présentés par un ami très cher, Alexandre Vingtier, lors de sa visite au Canada/Québec.

J’avoue avoir aussi un faible (très grand faible...) pour deux (2) excellents gins du Québec. Eh oui! La visite de la distillerie Cirka a placé la barre haute. Très haute! Je le dis et redis encore… Je pourrais vivre à l'intérieur de cette distillerie tellement elle est magnifique. De plus, l'équipe au grand complet est inspirante. Leur gin Sauvage, un gin conçu du grain à la bouteille offre un bouquet d'arômes à rendre jaloux les distilleries européennes. Ok... Ok! Et que dire du gin St Laurent de la distillerie du même nom? Un gin tout simplement unique. Vraiment! Avec sa conception qui inclue des algues du St Laurent, ce gin offre un coté salin, anisé et parfaitement dosé sur les agrumes. Ce n'est pas pour rien qu'il a été dans le top de La Revue Vin de France.

J’hésite aussi avec l’excellent Plantation Pérou que j’ai eu la chance de déguster avec nul autre que Guillaume Lamy, vice président des opérations de la Maison Ferrand/Plantation. La soirée était plus que parfaite. Accueillie avec un cocktail mémorable et une dégustation des produits de la maison accompagnés par des plats/bouchées touts simplement hallucinants. (Voici l'article complet à ce sujet: http://yanaube.ca/rhum-plantation/ . Tout comme j’hésite avec l’El Dorado 50ieme anniversaire, produit que j’ai dégusté avec le maître de chai et distillateur, M. Shaun Caleb lors d’une visite à Toronto. D’autant plus que la maison El Dorado/Demerara a une place bien spéciale pour moi. Ce fut un moment fort en émotion de déguster un rhum aussi rare et dispendieux avec l'équipe qui m'a offert ma première chance dans l'industrie des spiritueux.

Ouf… C’est dur! Vraiment! Puisqu'il y a aussi le Chien Blanc de la distillerie de Les Subversifs que j’ai fait vieillir plus de trois (3) mois en barriques. Un petit bourbon maison qui goûte tout simplement le ciel! Déjà que ce Chien Blanc est d'une qualité tout simplement magnifique!


Voyez-vous, j’hésite! J’hésite avec plusieurs centaines de produits dégustés lors de différentes rencontres, différentes visites, différents événements et plusieurs autres facteurs. Mais, j’admets que le produit qui me fait le plus hésiter est l’Eau de Vie à la Poire d’Ironworks. Cette bouteille est arrivée dans la boite aux lettres à peine quelques jours après la naissance de notre princesse. Un geste qui me touche encore au moment de vous écrire ces mots. La bouteille est magnifique. La présentation est sublime. Le liquide est digne des meilleurs choses que j’ai dégusté et… Le geste d’envoyer une poire pour la naissance d’une Poirier… Bien voilà!


Voilà que vous comprenez que c’est impossible pour moi de vous partager une réelle revue de mon année 2016. Voilà que vous comprenez à quel point je suis un passionné mais, je suis aussi une personne de ''feeling''. Pour moi, le moment rend mon spiritueux unique. Pour moi, un spiritueux est comme une musique. Parfois je suis plus classique, d’autre fois plus alternatif, plus électrisant ou voir même plus old fashioned. Je porte attention aux paroles et aux arômes, j’écoute et déguste, je danse et savoure. Parfois, l’émotion est si forte qu’il peut même y avoir quelques larmes. Tout cela selon le moment, selon l’humeur et selon de qui je suis accompagné. C’est d’ailleurs un commentaire que je mentionne souvent et qui semble plaire à mes auditeurs, lecteurs et autres intéressés. Les commentaires que je peux vous dire en cours de dégustation peuvent être différents de ce que vous percevez. Nous n’avons pas le même historique au niveau de la vision, au niveau du nez et voir au niveau du goûté. Laissez votre imagination vous guider à travers la dégustation. Laissez le moment s’emparer de cette dégustation. Comme le chantait Richard Cocciante… C’est une question de feeling!

J’espère que je ne vous ai pas déçu avec ma revue. J’espère que vous comprendrez à quel point il peut être difficile de vous faire un top dix (10) ou voir même de vous dire quel est MON spiritueux de l’année. Mais, je peux facilement vous dire quel a été LE moment de mon année 2016.

Cheers à vous!

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: