L’habit du moine…

Il y a quelques jours, je suis tombé sur un produit qui m’a fait grandement réfléchir. Un produit qui m’a ramené dans le temps et qui m’a rappelé un cours que j’ai complété sur le marketing des alcools/spiritueux. Je l’admets, ce cours m’a réellement fasciné. Nous parlions, de façon générale, de la bouteille. Plus particulièrement, du «branding» de celle-ci. La forme. Les écris. Les images. Les diverses perceptions possibles. La justesse de l’ensemble. Bref, nous discutions de l’habit du moine! Bien sûr, tout cela était dans le cadre d’une formation pour futurs entrepreneurs dans l’industrie de la conception des alcools. Nous étions aussi avisés que les différentes sociétés d’états (SAQ, LCBO, etc.) et/ou sociétés d’achats avaient leurs lots de réglementations sur le sujet. Cependant, j’admets que je suis un peu confus dans la façon que le tout se passe actuellement.

Je m’explique!

Prenons par exemple la SAQ qui, à la moindre différence de 0.5% d’alcool, met un bel autocollant avec le bon taux et ce, d’une façon à réellement brimer la beauté de certaines bouteilles. D’accord, j’en conviens, le producteur se doit d’offrir le bon taux d’alcool. Le même principe est aussi utilisé lorsque la description du produit est dans une langue étrangère. D’accord, j’en conviens encore une fois, le producteur se doit de s’adapter au marché dans lequel il désire percer. Mais que dire des dossiers qui sont refusés grâce à l’image/étiquette de la bouteille? Prenons par exemple l’eau de vie de chanvre d’une certaine distillerie en Colombie Britannique. Celle-ci a été refusée puisqu’il y avait, sur la bouteille, une feuille de chanvre. Que dire d’une gamme de spiritueux qui a aussi été refusée puisque les différents produits offraient une image de personnalités religieuses? Et que dire d’une autre gamme qui a été refusée puisque celle-ci avait une femme dans un contexte un peu trop «sexy» sur la bouteille? D’accord, j’en conviens que ce genre d’image peut attirer d’avantage l’achat d’alcool. Ce genre d’image peut avoir une très grande influence sur certaines personnes. Alors permettez-moi de vous demander… Pourquoi certaines bouteilles ont différentes formes (têtes, fusils, épées, etc.)? Pourquoi certaines bouteilles semblent définitivement conçues pour atteindre une clientèle féminine? Y-a-t-il réellement un sexe dans l’univers des alcools? Pourquoi certaines bouteilles ont de belles romances d’écrites sur leurs étiquettes? Pourquoi certaines entreprises écrivent des méthodes de productions et/ou commentaires pouvant aussi avoir une influence d’achat sur certains consommateurs moins avertis? Bien sûr… Il n’y a rien sur le sujet dans les «guides d’étiquetage» de différentes sociétés. De ce fait, un spiritueux peut être offert dans une bouteille très «tape à l’œil» en expliquant qu’elle est filtrée à travers des résidus d’or. Une autre peut aussi être offerte dans une bouteille en forme de tête d’extraterrestre en se disant conçue à l’aide d’une météorite ayant frappé la terre il y a quatre (4) millions d’années. Cela n’est que deux (2) simples exemples parmi tant d’autres.

Attention! Je ne dis pas que tout cela est de la foutaise. Je dis seulement qu'un certain doute est bel et bien présent. Mais le doute ne veut rien dire. Le doute ne laisse place à aucune accusation de mensonges ou de fausses explications. Je me rappelle d’ailleurs la première fois que j’ai mis la main sur l’un des produits de la gamme canadienne Iceberg. Je me disais: «Des spiritueux dilués/assemblés à l’aide de l’eau la plus pure au monde, celle d’un iceberg… Hum...!» J’ai eu tort de douter. Vraiment! Dans le but d’être le plus transparent possible, l’entreprise a mise en place plusieurs documentaires sur le sujet. Elle a longuement démontré le processus qui, en effet, prend son eau à même un iceberg! Vous voyez? C’est ce que je souhaite d’avantage dans une telle industrie. La transparence et/ou les faits. J’aimerais aussi voir une certaine cohérence de la part des différentes sociétés. Si nous croyons qu’une feuille de chanvre peut avoir un impact, pourquoi ne pensons-nous pas la même chose d’une bouteille en forme de lingot d’or? Encore une fois, je ne dis pas être contre ce type d’emballage. Je dis simplement qu’il faut être cohérent sur toute la ligne.

Et vous? L'habit du moine vous influence?

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: