L’importation privée!

Que ce soit pour le coté exotique ou pour le coté exclusif, l’importation privée est un domaine qui gagne grandement en popularité. D'ailleurs, c'est un marché qui génère plusieurs millions de dollars. Cette année seulement, on parle de plus de quatre vingt (80) millions de dollars à la SAQ seulement. Bien sûr, le dossier de l’importation privée est grandement populaire dans le domaine vinicole ou dans le marché de la bière et ce, pour plusieurs raisons. Mais reste que les spiritueux ont bel et bien leur place dans cette belle industrie.

Mais qu’est-ce l’importation privée? L’importation privée, qui existe depuis plusieurs années au Québec, est en fait une méthode dans laquelle nous pouvons obtenir des produits non disponibles sur les tablettes de la SAQ et/ou LCBO. Il faut comprendre que pour se retrouver sur les tablettes de la SAQ et/ou LCBO, les produits doivent passer par plusieurs étapes. Il y a bien sur la création d’un dossier en ligne de la part du producteur (payable), il y a les appels d’offres, il y a les commandes produites par la SAQ et/ou LCBO, il y a la représentation en succursale afin d’encourager les directeurs et conseillers à mettre le produit dans leur succursale et il y a aussi certains frais de promo rattachés à tout cela. Donc l’importation privée existe puisque c’est plus simple? Oh que non! L’importation privée se fait aussi en certaines étapes mais avant tout, il faut aussi comprendre pourquoi certaines entreprises favorisent ce type de distribution. Tout d’abord, l’importation privée permet à des entrepreneurs de bien commencer dans l’industrie, de bien connaitre le jeu! Il est possible d’avoir une petite agence d’importation privée tout en travaillant sur d’autres dossiers/projets. C’est le cas de la magnifique agence G À LA DEUX. Les deux (2) jeunes entrepreneurs et pères de famille derrière cette magnifique entreprise n’ont pas toutes les ressources nécessaires pour se lancer à temps pleins dans une agence que l’on surnomme ''tablette''. Pourtant, les produits qu’ils amènent au Québec sont d’une qualité incroyable et sont fortement en demande à travers la province. C’est d’ailleurs eux qui nous offrent l’excellent rhum Legendario, les produits Del Professor ainsi que plusieurs beaux spiritueux. Pour d’autre, comme Manfred et Laura de Bulles Mousses et Tanins, l’importation privée apporte un complément à leur agence, qu’ils ont fondée en 2013 suite à une expérience agréable en Europe dans ce domaine. De leur côté, le dossier de l’importation privée présentait un trop grand risque pour eux versus le dossier des produits en tablette. En effet, comme je vous le mentionnais ci-dessus, le processus et les risques de l’importation privée sont bel et bien complexes. Tout d’abord, il faut découvrir des produits. Il faut ensuite passer la commande à la SAQ et/ou LCBO. Bien sûr, ce n’est pas l’agent qui achète les produits mais bel et bien la SAQ et/ou LCBO. Cependant, l’agent doit tout de même mettre un dépôt de garantie concernant ces produits. Ce dépôt, remboursable lorsqu’il n’y a plus aucune bouteille/caisse à l’entrepôt, varie aussi selon le nombre de temps que vous détenez votre agence. Et, une fois les bouteilles arrivées, vous avez un certain nombre de temps avant de pouvoir vendre les bouteilles. Donc, c’est pour cette raison que Manfred et Laura ont simplement décidé d’ajouter quelques produits complémentaires à leurs dossiers. Eux qui représentent déjà les excellents produits de Larusée, ils offrent aussi le Pastis Larusée ainsi que quelques absinthes en importation privée. De plus, certains producteurs ne peuvent produire assez de bouteilles dans le but de répondre à la demande hebdomadaire à la distillerie et, en plus, de la SAQ et/ou LCBO. Donc, dans une telle situation, l'importation privée est favorable. Pour d’autres agences, comme Bella Vita Grands Crus, l’importation privée n’est qu’un tremplin! Certains dossiers peuvent prendre une éternité avant d’être accepté par la SAQ et/ou LCBO. Alors afin de bien faire connaitre les produits aux consommateurs, la magnifique équipe de Bella Vita Grands Crus offre les produits quelques mois à l’avance en importation privée. Cela prépare le terrain aux nouveaux arrivages mais créé aussi un certain engouement face à certains produits de la part des établissements et/ou consommateurs puisque bien sur… Les consommateurs peuvent très bien bénéficier de ce dossier fascinant!

Ok Yan! Mais je trouve les produits à quel endroit et comment j’achète les produits? Malheureusement, ne cherchez pas dans les succursales pour ce type de produits. Il faut chercher les réseaux sociaux, consulter le site de la RASPIPAV (Regroupement des Agences Spécialisées dans la Promotion des Importations Privées des Alcools et des Vins), demander à certains établissements (bars et bistro) ou simplement entrer en communication avec moi afin que je puisse vous diriger vers les bons contacts. Au niveau de la transaction, le tout passe tout de même par la société de monopole. L’un des grands points de l’importation privée est au niveau des achats de bouteilles. Impossible de faire l’achat d’une bouteille seule. Nous devons acheter une caisse et ce, du même produit. Cette caisse peut être de deux (2), quatre (4), six (6) voir même douze (12) bouteilles. Tout est relatif à la façon de faire du producteur! C’est l’occasion idéale pour discuter avec la famille, nos amis et/ou nos collègues.

Je le dis à nouveau. Le dossier de l'importation privée est un dossier qui mérite beaucoup d'attention de la part des consommateurs. C'est un dossiers qui, avec un peu de recherches et surtout avec un peu de connaissances en la matière, peu être plus qu'intéressant et fascinant! Et en plus... Avec une bouteille ''exotique''... On impressionne la visite!

Bonne découverte et surtout, n'hésitez pas à communiquer avec moi pour connaitre certaines disponibilités et/ou contacts!

Cheers !

Click Here to Leave a Comment Below

Gilbert Bouchard - août 6, 2017

Tres interessant Mr Aube

Avez vous des rhums agricole des antilles ex.guadeloupe

Reply
    Yan Aubé - août 7, 2017

    Monsieur Bouchard !

    Tout d’abord, merci pour votre commentaire. C’est un réel plaisir de savoir que cet article vous a intéressé. Par la suite, le seul rhum agricole que je connais en importation privée est le Batiste de Marie Galante. Si vous le voulez bien, écrivez moi un courriel à l’adresse info@yanaube.ca et il me fera plaisir de vous offrir les détails.

    Cordialement,

    Yan

    Reply
Leave a Reply: