On jase avec… Louis Morissette!

Dans la vie, nous avons tous une personnalité publique que nous admirons pour ses réalisations et/ou ses talents. De mon côté, il y en a quelques-unes, je l’admets! L’une de ces personnalités est nul autre que Louis Morissette. Que ce soit pour son humour (Les Mecs Comiques et 3X Rien), pour ses talents d’acteur/réalisateur (C.A, Les Bye Bye, Reste Avec Moi, Liverpool, Le Mirage et plusieurs autres) ou voir même pour son parcours incroyable en tant qu’entrepreneur (KOTV et Le Chien Fumant), j’ai toujours eu une certaine admiration pour cet homme.

Le 29 Octobre dernier, il était de passage dans mon patelin de Gatineau dans le cadre du spectacle Les Morissette – excellent spectacle qu’il offre en compagnie de sa conjointe Véronique Cloutier. C’est entre deux (2) représentations et deux (2) bouchées que Louis Morissette m’a accordé une petite entrevue.

On jase avec… Louis Morissette!


YAN AUBÉ – Louis! Tout d’abord, merci pour ton temps et surtout merci de te prêter au jeu! Alors qu’est-ce qu’on boit?

LOUIS MORISSETTE – Qu’est-ce qu’on boit? On boit particulièrement du vin… Pas mal de vin! C’est définitivement un goût que je raffine à travers les années. Sinon, je suis un dinosaure de la bière. Pour moi, une belle soirée se débute avec une bonne bière. Au niveau de bien terminer une soirée et/ou un repas, c’est avec un digestif et généralement… On y va pour un bon scotch pas trop tourbé. Mais pas beaucoup! Juste un peu! Parce que quand je suis rendu au scotch, je suis généralement déjà avancé alors je ne veux pas m’achever non plus! J’ai des amis qui sont de très gros fans de la grappa et souvent ils essaient de m’embarquer dans leurs dégustations mais… Je refuse! Sinon je vais divaguer en même pas cinq (5) minutes et ça ne sera pas trop beau.

YAN AUBÉ – Ok Ok! Faudrait qu'on jase grappa alors. J’ai peut-être de quoi de bien pour toi! Sinon en matière de scotch, as-tu un produit chouchou?

LOUIS MORISSETTE – Même pas! Je suis plate enh? Disons que généralement je me laisse guider à travers les connaissances de certaines personnes comme toi ou de mon bon ami Antoine Bertrand, un passionné de scotch!

YAN AUBÉ – Excellent! On retient la candidature d’Antoine pour une prochaine chronique! Donc si je te demande cocktail ou état brut?

LOUIS MORISSETTE – Plus brut! À cause de l’ignorance. Je ne m’y connais pas tant en matière de cocktail. Même ma blonde ne connait pas trop ça. Il faudrait que je prenne le temps d’en faire et de m’instruire mais il y a un petit manque d’intérêt ou plutôt… De la paresse!

YAN AUBÉ – Justement. Ta blonde. Si tu veux lui faire plaisir avec une bonne bouteille, que lui offres-tu?

LOUIS MORISETTE – Une bouteille de parfum! Hehe… Non mais elle boit très peu! Disons que j’arrive avec une bouteille d’alcool à la maison, elle va simplement me dire ''Pour moi? C’est parce que TU te cherches un certain cadeau/gâterie?''! Donc, souvent j’offre une bonne bouteille de vin blanc… Bien froid! Question qu’il goûte la même affaire que tous les vins blancs bien froids!

YAN AUBÉ – Louis on te connait comme l’ambassadeur des Boston Pizza ainsi que l’actionnaire de l’excellent restaurant Le Chien Fumant de Montréal. Qu’est-ce qui t’attire dans l’aventure de la restauration? Est-ce les cocktails? La bouffe? Le vin?

LOUIS MORISSETTE – Pour moi, si on jase de Le Chien Fumant à Montréal c’est une histoire d’ambiance. Sans être ''téteux'', c’est l’une des plus belles ambiances de Montréal que ce soit pour l’heure du souper ou même à deux (2) heures du matin. D’ailleurs, j’avoue que la carte des vins m’a aussi grandement charmée et même certains spiritueux. Ils ont plusieurs produits en importation privée ce qui rend l’expérience vraiment agréable.

YAN AUBÉ – Outre ce restaurant, ton endroit préféré pour prendre un verre?

LOUIS MORISSETTE – C’est cliché… Mais à la maison! Véro et moi avons la chance d’avoir une magnifique terrasse et sérieusement, avec toute la route que l’on fait et avec tous les dossiers sur lesquels nous travaillons il n’y a rien de mieux que ma terrasse pour justement prendre un bon verre en relaxant.

YAN AUBÉ – Tu viens de le mentionner Louis, vous avez fait la tournée du Québec et plus encore. Un établissement qui t’a grandement marqué en matière de bonne bouffe et bon verre?

LOUIS MORISSETTE – Tu sais! À ma grande surprise, il est possible de TRÈS bien manger un peu partout au Québec et ça, c’est incroyable! Sinon, encore une fois je ne veux pas être ''téteux'' mais il y a quelques années, nous avons découvert le restaurant Le Sterling à Gatineau, un incroyable steakhouse! Sinon, le Il Teatro au Capitole de Québec!

YAN AUBÉ – On te connait aussi comme un entrepreneur incroyable avec ton entreprise KOTV. Dis-moi, es-tu le genre de président d’entreprise à avoir une flasque ou bouteille dans son bureau?

LOUIS MORISSETTE – J’avoue que des fois on gère tout ça à la Dallas mais outre une bonne bouteille de vin... Pas encore!

YAN AUBÉ – Avec KOTV, vous faite beaucoup de production dont publicitaire. Que penses-tu des publicités sur l’alcool? Crois-tu que l’industrie des alcools devrait subir le même sort que celui des cigarettes et être censuré à certains niveaux?

LOUIS MORISSETTE – Très bonne question! Tu parles à un gars qui est un peu tanné que tout le monde se déresponsabilise de tout… Une société dans laquelle le gouvernement devrait nous taper sur les doigts quand on achète de quoi de malsain! J’espère sincèrement que l’on puisse vivre le plus longtemps possible dans un monde dans lequel tous et chacun seront responsables de leurs actes. Il faut aussi être discipliné à travers les publicités. Vivre et laisser vivre!

YAN AUBÉ – Tu es un grand dans le Québec Inc à travers tes entreprises et tes projets. Comment perçois tu l’industrie des alcools au Québec que ce soit à travers les vignobles, vergers, micro brasseries et/ou les micros distilleries?

LOUIS MORISSETTE – Écoutes… Ce n’est pas un dossier que je maîtrise. C’est un dossier que je regarde en tant qu’amateur mais j’ai tout de même l’impression que ce dossier, celui des alcools du Québec, n’est pas grandement appuyé pour l’instant par notre gouvernement. Il se peut que je me trompe mais reste que ce n’est pas l’image que nous avons de l’industrie et aussi des différents monopoles.

YAN AUBÉ – Avant qu’on se quitte, dis-moi, la loge du temps de Les Mecs Comiques versus celle de Louis & Véro? Plus relaxe ou plus ‘’wild’’?

LOUIS MORISSETTE – La loge…?! Disons qu’avec Les Mecs Comiques la loge était très sage! C’est ''l’après loge'' qui était un peu plus sauvage! Surtout dans mon cas! Disons que de faire la tournée avec deux (2) bons chums de gars ou faire une tournée avec ma femme… Mère de mes enfants… Je… Disons que mes lendemains sont, en effet, plus faciles! D’ailleurs, je salue tous ceux et celles dont j’ai oublié leur nom!

YAN AUBÉ – Louis! C’est tout! Un énorme merci pour ton temps et surtout ta générosité. Encore une fois félicitation pour tes différentes réalisations et en espérant travailler sur un dossier commun ensemble, je te souhaite succès et surtout longue vie à vos projets.

LOUIS MORISSETTE – C’est un plaisir et merci à vous de nous suivre avec autant de passion et surtout d’amour!


Louis et Véro continuent leur tournée à travers le Québec. Consultez leur site web pour connaitre les dates dans votre région. Sinon, un dossier qui m’a grandement touché, celui de La Fondation Louis & Véro, un projet novateur pour les autismes de vingt et un (21) ans et plus. L’objectif est de construire des maisons et offrir un support incroyable à ces jeunes adultes qui sont, malheureusement, trop souvent incompris.

À la prochaine!

Click Here to Leave a Comment Below

Leave a Reply: